Home

« La jouissance passe par l’image : voilà la grande mutation »

Roland Barthes – La chambre claire

EXPOSITION en cours

« Différentes Lumières »

La Galerie propose une sélection croisée d’œuvres de photographes iconiques et d’artistes émergents… dan le but de réunir des artistes de toutes renommées sur les mêmes cimaises,…photographies et vidéo se concentrant sur l’approche de «différentes lumières ».
Loin de tout sectarisme, nous avons donc fait le projet très simple de faire découvrir cet automne à nos visiteurs de très belles images.
Pour un collectionneur, le cœur de sa recherche se situe au croisement de ses désirs, de ses passions et de ce qui bouge en son temps…. C’est l’attention portée à la petite vibration intérieure, celle qui fait qu’il sent, qu’il sait, et qu’il reconnait au premier instant l’objet du désir…
“Différentes Lumières” a cette ambition… que les œuvres des artistes dialoguent et soient partagées, grandies… les unes par le voisinage d’un photographe iconique inspirant, les autres par la
surprenante approche d’un jeune artiste innovant…

HISTORIQUE DES EXPOSITIONS

Sarah Moon • Circuss

Photographe de mode depuis 1968, Sarah Moon rencontre un véritable succès à chacune de ses expositions – Paris, Londres, New-York et Tokyo.Ses photographies ont été publiées par de nombreux magazines et font également l’objet de livres, Souvenirs improbables, Le Petit Chaperon Rouge, Vrais Semblants, Coincidences, Circuss, L’Effraie, Le Fil Rouge.Depuis plusieurs années, Sarah Moon créée et enrichit un univers très personnel, empreint de trois thèmes : l’évanescence de la beauté, l’incertain et le passage du temps.

Lin Depierre • « Passantes « 

Rencontres d’Arles 2021

« Oui , la ville est une action, abruptement ordonnée par les circonstances, qui surgit de la concentration des signes qui
la nomment. J’y aborde, j’y vis, j’y pratique des actions usuelles : marcher, avancer, fendre une foule, m’asseoir, manger.
Je photographie mais sans être photographe, la machine coupe le regard, scanne l’anatomie de la foule : ses masses, ses embarras, ses célérités, ses ralentis.”
Lin Delpierre

Lucien Hervé • Architectures

Lucien Hervé est l’un des rares photographes à allier philosophie humaniste et pensée architecturale. Ses cadrages en plongée, ses vues en oblique, un certain dépouillement et une volonté d’abstraction caractérisent un style photographique très différent de celui de ses contemporain.Proche de l’école humaniste française d’après guerre, dont font également partie Robert Doisneau et Willy Ronis, la carrière de Lucien Hervé prend un tournant décisif après sa rencontre avec Le Corbusier en 1949. Photographe attitré de l’architecte jusqu’au décès de ce dernier en 1965, Lucien Hervé est alors reconnu comme l’un des plus grands photographes d’architecture.

Différentes Lumières

Collectif • Octobre 2021

Peu importe la couleur ou le noir et blanc,
la perte du détail ou sa définition clinique,
qu’il soit question de saisir un visage,
une émotion, un paysage,
un mouvement, une trace, une ligne…
La lumière est comme la poésie …
solaire ou obscure, elle met en vie.

Robert Ramser • Oubliés de l’empire

Robert Ramser est un pélerin de l’Asie traditionnelle en péril. Car le tourisme et ses méfaits s’insinuent dans ce qui fut longtemps un sanctuaire immémorial. A ce titre le photographe capte capte ce qui va disparaître et le préserve de l’effacement.Il le fait avec délicatesse, un grand respect et une grande obstination car il sait que le temps presse dans ce grand naufrage du patrimoine. Après une longue quête himalayenne, après les itinéraires birmans, il a exploré les minorités du sud ouest de la Chine, celles que la progression des Han a éloignées des plaines du nord et des montagnes méridionales, dans un rapport fin et juste avec ces  » rescapés ».